24/10/2005

MATT ELLIOTT A LA SOUNDSTATION

"Drinking songs"

Ne vous y trompez pas, Matt Elliott ne s ‘est pas lancé dans les chants celtiques ! Ouf ! On a tant apprécié le travail de défricheur au sein de ses projets Flying Saucer Attack , Amp et surtout Third Eye Foundation que l’on imagine mal une volte-face aussi rétrograde.
Que renferme alors ce bel objet ? Une longue litanie envoûtante inspirée par les chants liturgiques et la musique russe. Un album hors format donc, sans aucune ambition radiophonique, mais qui, à l’instar des oeuvres de Gavin Bryars, marquera tous ceux qui y prêteront l’oreille. N’ayons pas peur des mots, ni surtout des sentiments qu’ils sont censés faire passer, ces chansons à boire sont belles à pleurer !
Pour rassurer ceux qui penseraient que l’on se laisse glisser dangereusement sur les pentes (douces) du « new age », rien de tout cela ! Matt Elliott est bien plus proche des artistes du label Constellation que de Philipp Glass ou de Wim Mertens. Le dernier morceau de l’album est « à prendre séparément du reste» écrit-il dans sa notice. « Sa version est basée sur la fin du concert ». À bon entendeur, salut !

Matt Elliott sera en concert, accompagné d’un violoncelliste, à la Soundstation, le 30 novembre.

En première partie, le beau projet « Half Asleep » de la jeune Bruxelloise Valérie Leclercq, assistée sur scène par sa soeur Oriane.
Instrumentation minimale, mais somptueuse, lenteurs extrêmes, la musique d'Half Asleep navigue avec douceur entre le sadcore, la pop planante et un folk songwriting des plus subtils. On est proche ici des meilleurs Low ou Tara Jane O'Neilpour l'ambiance atmosphérique et les intonations de la voix rappellentparfois Kate Wright (Movietone) ou Julie Doiron.

18:13 Écrit par le Chef de Gare | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Cool,cool.. A voir et écouter....

Écrit par : le funambule | 24/10/2005

Les commentaires sont fermés.