16/10/2005

HOWE GELB, TOUJOURS UN PEU PLUS LOIN...

La dernière fois que je croisais Howe Gelb, il me disait que son nouveau groupe préféré, c'était Scout Niblett. Il est vrai pour l'avoir vue à l'oeuvre à l'Escalier, cette batteuse-chanteuse-guitariste est un vrai groupe à elle toute seule.
Pas étonnant donc de la retrouver dans la liste des invités du pensionnaire de Tucson pour une randonnée surréaliste (une fois de plus) entre le Danemark et l'Arizona, aux côtés de John Parish, Jason Lytle (Grandaddy), et Matt Ward.
Pas étonnant non plus de comprendre que pour Howe Gelb le mot "band" a une acceptation particulière. Ce n'est pas la notice du livret affirmant que "This band has no members" qui nous contredira...
Soit! Pas de membres, mais un chef mécanicien toujours aussi allumé qu'un champ de bougies dans le désert!
Comme de coutume, Howe Gelb enchaîne les chansons habitées et les fait sonner "comme à la maison". Après nous avoir fait découvrir une partie de son intérieur sur "Chore of Enchantment", c'est la belle façade bleue de sa demeure qui illustre le dos de la pochette d' "ARIZONA AMP AND ALTERNATOR".
Le décor est planté: en avant-plan, des cactus, au second plan, une magnifique Plymouth Barracuda noire de 1965. Nul doute que cette voiture de martien appartient au maître des lieux...
Attention, "AAAA" n'est pas un nième drôle d'objet qu'Howe Gelb voudrait nous fourguer. C'est assurément un de ses disques les plus réussis. Il condense le meilleur de ses nombreux projets, d'OP8 à GIANT SAND, en passant par THE BAND OF BLACKY RANCHETTE.
Bien sûr, les tics sont nombreux, mais ici, chaque petite expérimentation donne un résultat lumineux. Les ballades font rêver, les duos sont malicieux, les figures de style amusantes.
La balade se déroule à un rythme lent, le paysage est magnifique, et le guide, au volant de sa Cuda 65, nous fait traverser l'Arizona (sa "Zone", comme il dit,) de la plus belle manière qui soit. Jubilatoire.

22:40 Écrit par le Chef de Gare | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.